AccueilLa RSE|Protéger notre planète|Les relations fournisseurs

La RSE

La Responsabilité Sociétale de l’Entreprise est un enjeu majeur de la logique d’amélioration continue de Pernod Ricard. Concilier efficacité économique, respect des parties prenantes, préservation de l’environnement, protection des consommateurs et partage des cultures, est un challenge que le Groupe relève.

Les relations fournisseurs

Pernod Ricard assure une large diffusion, tant auprès de ses fournisseurs que de ses collaborateurs, de son éthique et de ses valeurs en faveur du  Développement Durable. Le Groupe a défini le cadre d’une politique d’achats responsables commune à toutes ses filiales.

Les relations fournisseurs

Une démarche globale

Depuis 2007, chaque filiale de production dispose d’un questionnaire « Engagement et Développement Durable » destiné à évaluer les pratiques de leurs fournisseurs. Cet outil sert de base pour suivre les fournisseurs principaux, en référencer de nouveaux et les inciter tous à progresser vers des standards exigeants.
En 2011, Pernod Ricard a souhaité renforcer la démarche d’implication de ses fournisseurs en publiant sa politique « achats responsables » de produits et services : un groupe de travail a été mis en place afin de formaliser une politique globale en termes d’achats responsables. Celle-ci est complétée par une charte d’engagement des fournisseurs avec la mise en place d’outils communs à l’ensemble du Groupe.
 

 

DES APPROCHES PROACTIVES SUR TOUTE LA LIGNE

Des actions engagées en collaboration avec les fournisseurs ont permis de réduire les impacts sur l’ensemble de la chaîne logistique :
Depuis dix ans, The Absolut Company (Suède) travaille en étroite collaboration avec les agriculteurs pour promouvoir des pratiques de culture du blé plus durables et plus respectueuses de l’environnement.  
Deux sociétés du Groupe, Orlando Wines et Pernod Ricard New Zealand, ont mis en place un plan de réduction du poids des bouteilles de Jacob’s Creek et Brancott Estate. Selon les modèles, le poids a été allégé de 50, 180 ou même 240 grammes, permettant de réaliser au total un gain de 11 400 tonnes de verre par an.
Ces changements de dimensions ont permis d’optimiser les plans de palettisation en les augmentant de 36 à 38 cartons par palette.

Corollaire de cette réduction de poids, des containers plus grands sont désormais utilisés pour le transport maritime longue distance (40 pieds, contre 20 pieds auparavant).

Orlando Wines et Pernod Ricard New Zealand ont travaillé avec leurs clients britanniques pour améliorer les livraisons finales : les trajets de véhicules sont alors passés de 1 000 à 800 par an.

 

DES ACTIONS CIBLÉES

À côté de ces actions globales, les filiales de Pernod Ricard ont mis en œuvre des solutions performantes en matière d’emballage, de transports, de stockage et autres activités connexes :
Pernod Ricard UK, en concertation avec plusieurs de ses clients, et afin d’augmenter l’efficacité de son mode de distribution, a développé un nouvel outil informatique. Celui-ci enregistre les prévisions de commandes et établit le planning des préparations et des livraisons en fonction des volumes, permettant d’optimiser en amont le transport des marchandises.
Chez Pernod Ricard Thailand, les cartons de regroupement de bouteilles de 100 Pipers d’origine sont désormais réutilisés après les opérations promotionnelles qui impliquent un reconditionnement.

Les cycles de transport sont également repensés : Martell a mis au point, pour ses expéditions de produits finis en Chine, une route plus directe, de Cognac vers le port du Havre, en supprimant un entreposage intermédiaire à Épernay.