AccueilLa RSE|Protéger notre planète|La réduction des déchets

La RSE

La Responsabilité Sociétale de l’Entreprise est un enjeu majeur de la logique d’amélioration continue de Pernod Ricard. Concilier efficacité économique, respect des parties prenantes, préservation de l’environnement, protection des consommateurs et partage des cultures, est un challenge que le Groupe relève.

La réduction des déchets

Pernod Ricard génère différents types de déchets au cours du cycle de vie des produits : des déchets organiques principalement issus de la transformation des matières premières agricoles, ainsi que des déchets d’emballages. Pour limiter l’impact de ces déchets sur le milieu naturel (eaux, sols, atmosphère, paysages), le Groupe mène des initiatives de réduction de ces déchets à la source, de recyclage, et d’éco-conception.

La réduction des déchets

MIEUX VALORISER LES SOUS PRODUITS ET DÉCHETS ORGANIQUES

Depuis plusieurs années, Pernod Ricard s’attache à  valoriser les sous-produits organiques générés par la transformation des matières agricoles (drèches de distilleries, vinasses, marcs de raisin). Grâce à des technologies variées, ces derniers sont convertis en aliments pour animaux, en biogaz ou en compost agricole :
  • Une majorité des distilleries de grains du Groupe transforme les drèches obtenus après distillation en distillers dark grains, un aliment déshydraté pour l'élevage, riche en protéines et facile à stocker. C'est le cas notamment en Ecosse, en Irlande, au Canana et en Inde;
  • en Suède, les vinasses de la distillerie d'ABSOLUT aliment directement les élevages porcins de la région d'Ahus dans le cadre d'un véritable "éco-système industriel"
Résultat : plus de 99 % des sous-produits organiques issus de la transformation des matières premières agricoles sont valorisés.

Depuis 2007/2008, la quantité de déchets organiques enfouis ou incinérés a été réduite de 78%, notamment grâce aux actions de valorisation de ces déchets en sous-produits ou en compost.

 

 

LE RECYCLAGE DES DECHETS SOLIDES, UNE PRÉOCCUPATION DE PLUS EN PLUS FORTE

Le taux de recyclage des déchets solides ne cesse de progresser, reflet des bonnes pratiques que s’efforcent de développer les filiales : 93 % des déchets solides dans les usines du Groupe sont recyclés, un taux en progression continue depuis de 2008.
Cela traduit les efforts engagés pour augmenter le tri et le recyclage des déchets des sites de production, par une meilleure ségrégation des déchets sur site, par le choix de filières de recyclage plutôt que de filières conventionnelles d’incinération ou d’enfouissement, mais aussi par le développement de l’éco-conception dont l’un des objectifs est d’assurer la  « recyclabilité » des produits.
 

 

Bonne pratique : Pernod  s’engage pour le recyclage des déchets


L’usine de Pernod à Marseille est située dans une zone où sont implantées près de 400 entreprises. Dans le cadre de l’association Arnavant, la société, qui recycle 95 % de ses déchets, a pris en charge un projet de mutualisation de la collecte des déchets. Le groupe de travail Arnavert a procédé à un appel d’offres portant sur la mutualisation de la gestion de la collecte. Par ailleurs, 8 tonnes de déchets électriques et électroniques ont pu être collectées et retraitées en 2010.