AccueilLa RSE|Protéger notre planète|Agriculture durable et préservation de la biodiversité

La RSE

La Responsabilité Sociétale de l’Entreprise est un enjeu majeur de la logique d’amélioration continue de Pernod Ricard. Concilier efficacité économique, respect des parties prenantes, préservation de l’environnement, protection des consommateurs et partage des cultures, est un challenge que le Groupe relève.

Agriculture durable et préservation de la biodiversité

Pernod Ricard est un partenaire majeur de l’agriculture, tous les produits du Groupe étant issus de matières premières agricoles. C’est pourquoi le Groupe s’applique à promouvoir une agriculture durable, tant par ses activités agricoles propres – plus de 6 500 hectares de vignobles – que pour les matières premières achetées à ses fournisseurs, qui s’élèvent à près de 2,3 millions de tonnes.

Agriculture durable et préservation de la biodiversité

AGRICULTURE DURABLE : DES RÉFÉRENTIELS TOUJOURS PLUS EXIGEANTS

La plupart des 6 500 hectares, propriété du Groupe, répondent à des standards élevés d’agriculture raisonnée qui prônent :
  • la limitation d’engrais et de pesticides,
  • la réduction des consommations d’eau et d’énergie,
  • la formation et l’accompagnement des agriculteurs aux bonnes pratiques

83 % de ces vignobles soumis au reporting sont certifiés selon des standards environnementaux : « Substainable WineGrowing New Zealand » (SWNZ) en Nouvelle-Zélande ; « EntWine Australia » en Australie ; bonnes pratiques définies par l’interprofession dans les régions de Cognac et de Champagne en  France; certification Napa Green Business aux États-Unis ; etc.

Bonne pratique : Récolte certifiée BioGro en Nouvelle-Zélande : la Nouvelle-Zélande, déjà en pointe en matière de cultures biologiques, a accentué ses efforts, obtenant en 2011 sa première récolte certifiée BioGro pour son vignoble Fairhall.

Grâce à sa politique active, en 2011, la filiale a converti 24 hectares en cultures biologiques. Elle devrait prochainement obtenir le label sur 55 hectares de vignobles.

De nombreuses actions sont également engagées avec les agriculteurs fournisseurs du Groupe, afin de les engager dans cette même voie de l’agriculture durable :

  • The ABSOLUT Company et la culture du blé : en Suède, The ABSOLUT Company s’approvisionne exclusivement en blé produit localement selon un cahier des charges rigoureux en matière d’agriculture raisonnée.
  • Yerevan Brandy Company : en Arménie, Yerevan Brand Company aide les viticulteurs dans la gestion de leurs produits phytosanitaires : la filiale achète et distribue aux viticulteurs des produits phytosanitaires conformes à la classification du BNIC (Bureau National Interprofessionnel du Cognac), collecte ensuite les déchets d’emballage et s’assure de leur destruction par une société agréée. Elle leur fournit également des pulvérisateurs performants, qui permettent de ne pas surdoser les traitements.
  • Ricard et l’agriculture raisonnée : en France, une partie du fenouil utilisé pour la production de Ricard est cultivée par des agriculteurs de Provence selon les principes de l’agriculture raisonnée : la plante, très odorante, favorise le développement de l’entomofaune, en particulier des abeilles, contribuant à entretenir la biodiversité.

 

DES INITIATIVES INNOVANTES POUR PRESERVER LA BIODIVERSITE

Outre ces bonnes pratiques d’agriculture durable, Pernod Ricard a pour ambition de développer des projets de protection de la biodiversité autour de tous les vignobles qu’elle exploite, et encourage l’ensemble de ses filiales à mener des projets de préservation de la biodiversité liés à leurs activités.

Dans ce domaine, les filiales ont conduit des actions particulièrement innovantes:    
En Nouvelle-Zélande, dans les zones humides de Kaituna, région qui abrite des habitats d’oiseaux menacés, Pernod Ricard a réalisé avec succès un programme de réhabilitation sur 9 hectares, visant à rétablir l’écosystème originel (restauration des sols, réintroduction d’espèces locales...).
En Australie, les mesures pour préserver la biodiversité et restaurer les biotopes des zones de la rivière Jacob’s Creek ont porté leurs fruits.

D’autres actions sont emblématiques de l’engagement du Groupe, à l’instar de la culture de la gentiane jaune, ingrédient de base de la Suze, qui a fait l’objet de programmes de recherches pour être produite dans des fermes spécialisées, permettant ainsi la sauvegarde de 50 000 plantes sauvages chaque année.