AccueilPresse|Actualités et Communiqués|Communiqués de presse|Marcos Lopez et son « Pop Latino » pour un rapport annuel en version IPAD

Presse

Pernod Ricard met à disposition des journalistes, et de tous, les informations nécessaires à la bonne compréhension du Groupe et de sa stratégie, ainsi que les outils permettant de suivre son actualité et celle de ses marques stratégiques.

Marcos Lopez et son « Pop Latino » pour un rapport annuel en version IPAD

09/11/2010

Marcos Lopez et son « Pop Latino »

Communiqué de presse

Marcos Lopez

Marcos Lopez, un artiste d’avant-garde, pour une « démarche révolutionnaire »
Pour la première fois, Pernod Ricard a fait appel non pas à un peintre mais à un photographe contemporain : l’argentin, Marcos Lopez, diplômé de l’Ecole Internationale de Cinéma et Télévision de San Antonio de los Baños à Cuba. Si le groupe avait déjà collaboré en 1993 avec un artiste cubain Adigio Benitez Jimeno, il s’agissait bien d’un peintre. Lopez, par contre, est avant tout connu pour son art photographique du portrait coloré, « pop latino » qu’il a mis au service de cette série de 18 créations pour illustrer la nouvelle signature du groupe : « Pernod Ricard Créateurs de Convivialité ». « C’est une démarche de communication révolutionnaire », explique Lopez.
« Pernod Ricard m’a dit ‘amuse-toi’. C’est la première fois qu’une société m’a donnée réellement carte blanche ». Si Marcos Lopez est plutôt un artiste sédentaire, travaillant dans son studio de Buenos Aires, 3 mois de voyage autour du monde ont été nécessaires pour aller à la rencontre de ces créateurs de convivialité.

 

18 000 « créateurs de convivialité »

18 « Créateurs de convivialité » ont ainsi été mis en scène et photographiés par Marcos Lopez, tous incarnant, par leur métier, leur parcours, leur origine, l’identité d’un Groupe décentralisé dont la culture est le fondement. Chine, Ecosse, Australie, Inde , Suède…
ces collaborateurs, symbolisant les 18 000 employés du groupe,  illustrent la diversité de Pernod Ricard donnant à chacun l’occasion de se réapproprier la politique de mécénat du Groupe. Soutenir la création contemporaine, la rendre accessible et la diffuser à travers le monde, telle est l’ambition poursuivie par le groupe depuis sa fondation.

 

35 ans de mécénat artistique

Pernod Ricard a toujours soutenu la création, sollicitant le talent d’artistes contemporains, que ce soit pour ses objets publicitaires, ses bouteilles, ses affiches, ou ses Rapports Annuels. Au fil des ans, le Groupe s’est ainsi constitué une collection riche où de grands noms comme Yvaral (1986) et César (1991)
côtoient de jeunes espoirs australien, chinois, canadien, espagnol, français, suédois... Le groupe est aussi un mécène historique du Centre Pompidou et Premier Grand Mécène du Musée du Quai Branly.

 

1er Rapport Annuel du Cac 40 sur IPad

 

Pernod Ricard a spécialement créé une application sur iPad pour diffuser son rapport annuel, complément ludique et interactif aux formats papier et digitaux déjà existants.
Téléchargeable sur « App Store » à partir de fin novembre, cet outil permettra de découvrir non seulement une version simplifiée du rapport annuel, mais surtout les coulisses du tour du monde de Marcos Lopez à la rencontre des 18 collaborateurs photographiés.

 

A propos de Marcos Lopez

Marcos Lopez, né en 1958 à Santa Fe, vit et travaille à Buenos Aires.
Marcos López commence à prendre des photos en 1978, et obtient en 1982 une bourse de perfectionnement du Fond National des Arts de Buenos Aires, où il part s’installer. En 1984, il participe à la création du groupe Núcleo de Autores Fotográficos (Noyau d’Auteurs Photographiques). Il intègre en 1989 la première promotion de boursiers étrangers de l’Ecole Internationale de Cinéma et Télévision de San Antonio de los Baños à Cuba, et commence à réaliser des documentaires en 16mm et en vidéo pour le cinéma. En 1993 est publié Retratos (Portraits), son premier livre de photographies en noir et blanc. Puis il commence ses expérimentations avec la couleur, en développant la série Pop Latino (publiée en 2000) et, plus tard, la série sub-realismo Criollo (publiée en 2003). Ses photographies font notamment partie des collections du Musée d’Art Latino-américain de Buenos Aires, du Musée National Centre d’Art Reina Sofia à Madrid, du Musée d’Art Contemporain de Castilla y León (Espagne), et de la Fondation Daros-Latinamerica à Zurich (Suisse). Parmi ses expositions les plus récentes, on peut citer sa participation à Fotoseptiembre 2009 avec “Presencia Flagrante”, au Centre de l’Image de Mexico, sa série rétrospective itinérante “Vuelo de cabotaje” (Vols intérieurs), qui voyage actuellement à travers toute l’Argentine. Il a été particulièrement remarqué à la 41e édition des Rencontres photographiques d’Arles en juillet 2010. www.marcoslopez.com
marcos lopez



A propos du Mécénat culturel de Pernod Ricard

 

Depuis sa création, Pernod Ricard poursuit l’engagement historique des sociétés fondatrices en faveur de la création contemporaine, avec trois objectifs : encourager toutes les formes de création, rendre l’art accessible au plus grand nombre et faire partager toutes les cultures artistiques.
L’action du Groupe vise à mettre en valeur les patrimoines en soutenant des institutions au rayonnement international. Le Groupe privilégie les actions sur le long terme, aux côtés de partenaires qui font autorité dans leur domaine. Il est notamment mécène du Centre Pompidou depuis 1997. Cette collaboration va prendre une nouvelle dimension puisque Pernod Ricard devient le grand mécène du Centre Pompidou Virtuel qui verra le jour au cours du premier semestre 2011.

Fort de 70 filiales, le Groupe a aussi l’ambition de faire connaître les cultures des pays où il est présent. Il est depuis 2004 premier grand Mécène du Musée du Quai Branly, dédié aux Arts et Civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques, qui promeut des valeurs proches des siennes : le respect de l’homme, le multiculturalisme et la diversité.
Pernod Ricard contribue également à favoriser l’émergence de jeunes talents. Il accompagne en particulier l’atelier OstinatO, un orchestre composé de jeunes instrumentistes, en les invitant à se produire à l’occasion de festivals ou de concerts, dans des conditions uniques.

Tags liés à l’article : Culture d’entreprise Diversité Innovation Premiumisation Partage des cultures Créateurs

Retour à toutes les news