AccueilPresse|Actualités et Communiqués|Communiqués de presse|Progression historique de l’activité et accélération de la croissance des marges au 1er semestre de l’exercice 2007/2008

Presse

Pernod Ricard met à disposition des journalistes, et de tous, les informations nécessaires à la bonne compréhension du Groupe et de sa stratégie, ainsi que les outils permettant de suivre son actualité et celle de ses marques stratégiques.

Progression historique de l’activité et accélération de la croissance des marges au 1er semestre de l’exercice 2007/2008

28/02/2008

Résultat opérationnel courant : 966 M€ (+15,3%(1)) Résultat net part du Groupe : 588 M€ (+17,7%) Révision à la hausse de l’objectif de croissance du résultat sur l’ensemble de l’exercice 2007/2008

Progression historique de l’activité et accélération de la croissance des marges au 1er semestre de l’exercice 2007/2008

Le Conseil d’Administration de Pernod Ricard, réuni le 27 février 2008 sous la présidence de Patrick Ricard, a arrêté les comptes du premier semestre et précisé les perspectives pour l’ensemble de l’exercice 2007/2008.

Au premier semestre 2007/2008 (1er juillet au 31 décembre 2007), Pernod Ricard a enregistré une progression historique de son activité et une accélération de la croissance de ses marges. Ces performances tiennent au succès des 15 marques stratégiques, notamment sur les marchés émergents(2), mais aussi au dynamisme de l’activité sur les marchés matures. La croissance des volumes, les hausses de prix importantes et la forte amélioration du mix, ont permis une très forte progression du résultat opérationnel courant, alors même que les investissements publi-promotionnels étaient considérablement accrus.


Rappel du chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires consolidé (hors droits et taxes) du semestre s’élève à 3 713 M€, en progression de +5,9%, soit +10,1% de croissance interne (effet devises -2,5%, effet périmètre -1,5%).

Les 15 marques stratégiques ont été le moteur principal de cette croissance. Elles progressent de +7% en volume et de +13% en valeur(1), illustrant l’impact très positif des hausses de prix et des effets mix. Les spiritueux premium(3) progressent notamment de +17%(1).

Toutes les régions ont contribué à la hausse du chiffre d’affaires consolidé, avec une accélération dans les pays émergents (+25%(1)). La Chine, l’Inde et la Russie ont en effet été, dans cet ordre, les trois premiers contributeurs à la croissance de l’activité.


Amélioration de la marge contributive du portefeuille

La marge brute, après coûts logistiques, atteint 2 126 M€, en progression de +12,8%(1), grâce à la croissance de l’activité et à la très forte amélioration du taux de marge brute, qui passe de 56% à 58% du chiffre d’affaires, à taux de change constants. Ceci résulte de la part accrue des marques premium et du Top 15 ainsi que de la mise en œuvre de la stratégie de valeur menée sur l’ensemble du portefeuille.


Cette performance a permis d’accélérer la croissance des investissements publi-promotionnels à 623 M€ (+ 14,8%(1)), avec une concentration sur les marques premium et les pays émergents. Le Top 15 bénéficie notamment de 80% de la croissance de ces investissements sur le premier semestre 2007/2008.

Au total, la contribution après frais publi-promotionnels progresse de +12%(1) à 1 503 M€, et représente 40,5% du chiffre d’affaires, en hausse de + 110 pdb, à change constant, par rapport à l’exercice précédent.


Amélioration du ratio frais de structure / chiffre d’affaires

Les frais de structure enregistrent une progression de + 6,5%(1), à 538 M€, avec une hausse concentrée sur les pays émergents, notamment en Chine, en Russie et en Inde. La forte croissance de l’activité, permet de réduire de nouveau le ratio frais de structure  / chiffre d’affaires qui s’établit à 14,5%, soit une réduction de 30 pdb, à change constant, par rapport à l’exercice précédent, en ligne avec les objectifs du Groupe.


Résultat opérationnel courant

Le résultat opérationnel courant progresse de +15,3%(1) à 966 M€ et le taux de marge opérationnelle s’élève à 26%, en amélioration de 140 pdb par rapport à l’exercice précédent à change constant.

Toutes les régions ont connu une croissance interne à deux chiffres de leur résultat opérationnel courant :

• Croissance particulièrement vigoureuse en Asie/Reste du Monde et en Europe. La progression spectaculaire sur ces deux régions résulte notamment de la part importante du développement des marques premium sur les marchés émergents.
• En France, la croissance a été accélérée par la bonne maîtrise des frais de structure et des investissements publi-promotionnels.
• Les effets devises et périmètre, ont principalement concerné la région Amériques, qui voit sa part diminuer dans l’activité et les résultats du Groupe, en dépit d’une croissance interne similaire à celle des autres régions.

L’évolution défavorable des devises (principalement USD et devises liées) a réduit de 49 M€ la progression du résultat opérationnel courant du premier semestre.
 

Résultat net courant

Le résultat financier courant est une charge de (176) M€. (168) M€ correspondent aux frais financiers payés sur la dette (soit un taux d’intérêt moyen d’environ 5,0%, stable par rapport à l’exercice précédent), (6) M€ aux frais de structuration du financement et (2) M€ à d’autres produits et charges.

L’impôt sur les éléments courants est une charge de (183) M€, soit un taux de 23,1% en légère réduction par rapport à l’exercice précédent (23,9%). Enfin, la part des minoritaires reste stable à 13 M€.

Au total, le résultat net courant part du Groupe atteint 594 M€, soit une progression de +18,6% à change constant, par rapport au premier semestre 2006/2007 et le résultat net courant par action dilué s’élève à 2,76 € soit une hausse de +18,1%, à change constant.


Résultat net

Les autres produits et charges opérationnels sont limités à + 5 M€, tandis que les éléments financiers non courants, essentiellement liés à des pertes de change, constituent une charge de (9) M€. Le résultat non courant génère une charge d’impôt de (2) M€.

En conséquence, le résultat net part du Groupe atteint  588 M€, en progression de +17,7% par rapport à l’exercice 2006/2007.


Endettement

La dette nette au 31 décembre 2007 s’établit à 6,6 milliards d’euros, stable par rapport au 30 juin 2007 (6,5 milliards d’euros). Sur le semestre, l’évolution de la dette a été, comme attendu, impactée par la mise en œuvre du programme de reconstitution des stocks de cognac, par la croissance des créances clients liée aux très fortes ventes de fin d’année en 2007 et par le paiement des dividendes.

Ceci se traduit par l’amélioration du ratio Dette nette (hors titres auto détenus) /EBITDA, qui baisse à 3,8 contre 3,9 au 30 juin 2007.


Conclusion et perspectives

Pour Patrick Ricard, Président-Directeur Général du Groupe : « Le premier semestre de notre exercice 2007/2008 a été exceptionnel, tant sur le plan de la vigueur de l’activité que sur celui de l’accroissement de nos marges. La croissance de nos profits a été telle que nous avons fait le choix d’accélérer la hausse de nos investissements publi-promotionnels, renforçant ainsi encore nos perspectives de croissance. Ceci nous permet de revoir à nouveau à la hausse nos objectifs pour l’exercice 2007/2008, et de viser à présent une croissance du résultat opérationnel courant d’au minimum +12%(4), à données comparables (change et périmètre)».

 
(1) Croissance interne
(2)  PNB/ habitant inférieur à 10 000 USD
(3) Spiritueux dont le  positionnement prix  est supérieur ou égal à Chivas Regal 12 ans ou  Martell VS, champagnes et vins supérieurs à 10 USD/bouteille
(4) vs autour de + 12%
 
Téléchargez les annexes (pdf)

Retour à toutes les news