AccueilPresse|Actualités et Communiqués|Communiqués de presse|Exercice 2007/08 remarquable. Poursuite de la croissance sur 2008/09, amplifiée par l’intégration de Vin & Sprit

Presse

Pernod Ricard met à disposition des journalistes, et de tous, les informations nécessaires à la bonne compréhension du Groupe et de sa stratégie, ainsi que les outils permettant de suivre son actualité et celle de ses marques stratégiques.

Exercice 2007/08 remarquable. Poursuite de la croissance sur 2008/09, amplifiée par l’intégration de Vin & Sprit

18/09/2008

Le Conseil d’Administration de Pernod Ricard, réuni le 17 septembre 2008 sous la présidence de Patrick Ricard, a arrêté les comptes de l’exercice 2007/08, clos au 30 juin 2008

Exercice 2007/08 remarquable. Poursuite de la croissance sur 2008/09, amplifiée par l’intégration de Vin & Sprit

Télécharger le communiqué de presse et les annexes (*.pdf)

Chiffre d’affaires : 6 589 M€ (+9%(1))
 Résultat opérationnel courant : 1 522 M€ (+13%(1))
 Résultat net courant part du Groupe : 897 M€ (+8%)
 Résultat net part du Groupe : 840 M€ (+1%)

L’exercice 2007/08 aura été pour Pernod Ricard une année remarquable marquée par :

• La forte croissance de l’activité et la hausse de la rentabilité opérationnelle sur l’ensemble des régions, avec le maintien d’un fort dynamisme dans les pays émergents et la poursuite d’une croissance soutenue sur les marchés occidentaux ;

• L’excellente progression de +13%(1) du résultat opérationnel courant qui a permis une vive hausse du résultat net courant et une nouvelle amélioration des ratios d’endettement ;

• L’acquisition de Vin & Sprit, propriétaire d’ABSOLUT VODKA, leader mondial des vodkas premium.


Dynamisme de l’activité

Le chiffre d’affaires annuel 2007/08 atteint 6 589 M€ (hors droits et taxes), en progression de +2%, soit une croissance interne de +9%, un effet devises de -5% et un effet périmètre de -2%. Cette forte dynamique résulte de :

• La poursuite d’une vigoureuse croissance de notre activité sur l’ensemble des régions, avec en particulier, un très fort développement sur les marchés émergents(2) (+22%(1)) ;

• La progression du Top 15 (+11%(1)) et des spiritueux premium(3) (+14%(1)) ;

• La mise en œuvre de la stratégie «valeur» avec l’impact bénéfique des hausses de prix et de la premiumisation de la gamme.


Amélioration de la marge contributive

La marge brute, après coûts logistiques, atteint 3 766 M€, en progression de +11%(1), grâce à la croissance de l’activité et à la très forte amélioration du taux de marge brute, qui passe de 55,7% à 57,2% du chiffre d’affaires, soit une amélioration 190 pdb à taux de change constants. Ceci résulte de la part accrue des marques premium et du Top 15, de la mise en œuvre de la stratégie de valeur menée sur l’ensemble du portefeuille ainsi que de la cession ou de l’arrêt d’activités à faible marge.

Cette performance a de nouveau permis d’accélérer la croissance des investissements publi-promotionnels à 1 178 M€ (+ 12%(1)), avec une concentration encore accrue sur les marques du Top 15,  sur les marques premium et sur les pays émergents.

Au total, la contribution après frais publi-promotionnels progresse de +10%(1) à 2 588 M€, et représente 39,3% du chiffre d’affaires, en hausse de + 110 pdb à change constant  par rapport à l’exercice précédent.


Maîtrise des frais de structure

Les frais de structure enregistrent une progression de + 6%(1), à 1 067 M€ : ceci résulte de la poursuite du développement du réseau commercial du Groupe dans les pays émergents, dont les frais de structure progressent de 13% alors que leur progression a été contenue à + 5% dans les autres pays. Le ratio frais de structure / chiffre d’affaires consolidé de l’exercice 2007/08, s’établit à 16,2%, soit une réduction de 10 pdb, à change constant, par rapport à l’exercice 2006/07.


Résultat opérationnel courant

Le résultat opérationnel courant progresse de +13%(1) à 1 522 M€ et le taux de marge opérationnelle s’élève à 23,1%, en amélioration de 120 pdb à change constant par rapport à l’exercice précédent.

Toutes les régions ont connu une forte croissance interne de leur résultat opérationnel courant :

• Croissance interne de 18%(1) en Amériques et Asie/Reste du Monde, tout en augmentant très fortement les investissements publi-promotionnels, qui progressent sur les deux régions à un rythme supérieur à celui du chiffre d’affaires.

• En Europe (hors France), la croissance est plus modérée à +7%(1), mais elle s’accompagne d’investissements publi-promotionnels renforcés à +11%(1).

• En France  la progression atteint +11%(1), grâce notamment au succès de Mumm, Chivas Regal et Ballantine’s.

L’évolution défavorable des devises (principalement USD et devises liées) a impacté de (106) M€ le résultat opérationnel courant en 2007/08.


Résultat net courant

Le résultat financier courant s’établit à (333) M€. Les intérêts sur la dette représentent (316) M€ (soit un taux d’intérêt moyen d’environ 4,9%, en légère réduction par rapport à l’exercice précédent), les frais de structuration du financement s’élèvent à (11) M€ et les autres produits et charges à (6) M€.

L’impôt sur les éléments courants est une charge de (263) M€, soit un taux de 22,2% en légère réduction par rapport à l’exercice précédent (22,5%). Enfin, la part des minoritaires s’élève à (29) M€.

Au total, le résultat net courant part du Groupe atteint 897 M€, soit une progression de +8% (+16% à change constant) par rapport à l’exercice 2006/07 et le résultat net courant par action dilué s’élève à 4,13 € soit une hausse de 7%.


Résultat net

Les autres produits et charges opérationnels s’élèvent à (81) M€, regroupant principalement des charges de restructuration de (26) M€, des charges relatives à l’acquisition de Vin & Sprit pour un montant total de (109) M€ et divers produits et charges pour un montant net de + 54 M€.

En conséquence, après prise en compte de frais financiers non courants pour un montant de (16) M€ et de la fiscalité sur les éléments non courants, le résultat net part du Groupe atteint  840 M€, en progression de 1%, par rapport à l’exercice 2006/07.


Endettement

La dette nette au 30 juin 2008 s’établit à 6,1 milliards d’euros contre 6,5 milliards d’euros au 30 juin 2007. L’évolution de la dette sur l’exercice 2007/08, a été impactée par la constitution de stocks sur les catégories à vieillissement (cognac, whiskies,…), mais a bénéficié de la forte dépréciation du dollar américain.

Ceci se traduit par l’amélioration du ratio dette nette (hors titres auto détenus) / EBITDA, qui baisse à 3,6 contre 3,9 au 30 juin 2007.

La dette nette pro forma au 30 juin 2008, incluant l’impact et les coûts d’acquisition de Vin & Sprit se serait élevée à 11,9 milliards d’euros.

Au premier semestre 2008/09, l’évolution de la dette nette sera défavorablement impactée par le paiement du dividende, les indemnités payées à Maxxium et Fortune Brands et la hausse saisonnière du BFR. Dès le second semestre, la forte génération de cash flow et le programme de cession d’actifs non stratégiques doivent permettre une forte baisse de l’endettement.

L’objectif de réduction du ratio dette nette / EBITDA est d’atteindre un niveau situé entre 4,5 et 5 au 30 juin 2010 et autour de 4 au 30 juin 2011.


Dividende : +5%

Ces résultats permettent au Conseil de proposer à  l’Assemblée Générale du 5 novembre 2008, le versement d’un dividende de 1,32 €/action, en hausse de 5% par rapport à l’exercice précédent, après prise en compte de la division du nominal des actions par deux le 15 janvier 2008. Ce dividende reflète la croissance du résultat net courant de l’exercice et l’objectif d’amélioration des ratios d’endettement.


Conclusion et perspectives

Pour 2008/09, après une croissance modérée (« low to mid single digit ») de l’activité au premier trimestre, liée à des bases de comparaison élevées et à des effets techniques défavorables, le Groupe vise, sauf dégradation grave de l’environnement :

• Une croissance interne du résultat opérationnel courant autour de 8%, sur le périmètre historique Pernod Ricard, et 
• Un fort impact positif de l’intégration de Vin & Sprit avec une forte croissance d’ABSOLUT VODKA et la mise en œuvre accélérée des synergies ;

Ceci se traduisant dans un objectif d’une croissance à deux chiffres(4) du résultat net courant part du Groupe sur l’ensemble de l’exercice 2008/09.


Patrick Ricard, Président-Directeur Général du Groupe, commentant ces résultats a déclaré : «2007/08 aura été une année remarquable pour Pernod Ricard, avec notamment la forte progression de l’activité et de la rentabilité et la réussite de l’acquisition d’ ABSOLUT VODKA.
Malgré un environnement général plus difficile, la force de notre portefeuille et de notre réseau mondial de distribution, ainsi que le succès attendu de l’intégration d’ABSOLUT VODKA, doivent nous permettre de poursuivre la forte croissance de notre activité et de nos profits.»


(1) Croissance interne
(2)  PNB / habitant inférieur à 10 000 USD
(3) Spiritueux dont le  positionnement prix  est supérieur ou égal à Chivas Regal 12 ans ou  Martell VS, champagnes et vins supérieurs à 10 USD/bouteille
(4) Aux taux de change et d’intérêts actuels

 

Télécharger les visuels de la présentation (*.pdf)

Retour à toutes les news