AccueilPresse|Actualités et Communiqués|News|Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2009/10 : 1 646 M€

Presse

Pernod Ricard met à disposition des journalistes, et de tous, les informations nécessaires à la bonne compréhension du Groupe et de sa stratégie, ainsi que les outils permettant de suivre son actualité et celle de ses marques stratégiques.

Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2009/10 : 1 646 M€

- Croissance interne : - 4% (1)

- Activité conforme à nos anticipations avec un effet mix/prix positif

Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2009/10 : 1 646 M€

Télécharger le Communiqué (pdf)

Le chiffre d’affaires consolidé (hors droits et taxes) de Pernod Ricard s’élève à 1 646 M€ au 1er trimestre 2009/10 (du 1er juillet au 30 septembre 2009), soit :
● une croissance interne de -4% en ligne avec nos anticipations,
● un effet devises de -1%,
●un effet périmètre de -1%, principalement lié à l’apport de l’activité de Vin&Sprit pour    +30 M€ et net des cessions pour -50 M€ (dont Stolichnaya et Wild Turkey).

L’activité Spiritueux résiste bien avec une croissance interne à -2% alors que celle des Vins et Champagne s’établit à -13%.

Les 15 marques stratégiques enregistrent une croissance interne de -5% en valeur pour des volumes à -9%, montrant une bonne résistance avec un effet mix/prix favorable.
Dans ce contexte,
• les marques les plus dynamiques en valeur sont Martell (+13%) qui signe une nouvelle fois une performance remarquable, Havana Club (+6%), Jameson (+2%) et Ricard (+2%).  
• ABSOLUT (-7%) souffre d’une base de comparaison particulièrement élevée, les distributeurs précédents ayant réalisé de fortes ventes avant la reprise de la distribution de la marque par Pernod Ricard au 1er octobre 2008. On peut toutefois noter une tendance à l’amélioration des sorties consommateurs aux Etats-Unis.

• Chivas Regal (-7%) est confronté à la fois à des effets techniques défavorables (transfert de la distribution de Kirin à Pernod Ricard Japan) et à des difficultés dans le Duty Free et en Russie. La marque résiste bien en Europe de l’Ouest et est en croissance en Amérique du Sud.
• Ballantine’s (-15%) recule en Asie et en Europe de l’Est mais maintient ses positions en Europe Occidentale.
• La baisse de Jacob’s Creek (-7%) résulte d’une stratégie valeur (non reconduction de promotions). La contribution de la marque est en progression (1).
• Mumm (-18%) et Perrier-Jouët (-38%) souffrent dans un environnement qui reste difficile pour le champagne.

Le portefeuille des 30 marques-clé locales confirme sa bonne tenue en période de crise économique avec des volumes en augmentation de +1% et un chiffre d’affaires en hausse de +2%(1) sur le trimestre. Les whiskies indiens poursuivent leur très forte croissance en volume avec Royal Stag (+33%) et Blender’s Pride (+19%). Imperial en Corée du Sud et 100 Pipers en Thaïlande renouent avec la croissance sur ce trimestre.

Les marques premium démontrent leur bonne résistance : elles représentent 70% du chiffre d’affaires, pourcentage identique à celui du 1er trimestre 2008/09.

 

Revue par zone géographique

Les marchés émergents sont le principal moteur de croissance au 1er trimestre (+6%(1)). La zone Asie/Reste du Monde, tirée par la Chine et l’Inde, renforce sa part dans le chiffre d’affaires.

Asie/Reste du Monde : 514 millions d’euros (croissance interne : +3%)
L’ensemble des marchés émergents asiatiques connait une forte croissance interne à +16%, avec en particulier l’Inde (+26%), la Chine (+19%) et le Vietnam (+21%). La Corée du Sud et la Thaïlande progressent sur le trimestre. Le Duty Free Asie se redresse (depletions : +7%) mais les expéditions sont toujours en forte baisse.

Amériques : 456 millions d’euros (croissance interne : -2%)
  -  Amérique du Nord : aux Etats-Unis, les depletions enregistrent une hausse pour la première fois depuis l’été 2008. Les expéditions sont en baisse par rapport au 1er trimestre 2008/09 compte tenu du décalage par les distributeurs des commandes de fin d’année. De nombreuses initiatives marketing sont en cours pour soutenir les marques. Le Canada est en repli alors que le Mexique progresse légèrement.

  - Amérique Centrale et du Sud : les marques stratégiques affichent de fortes croissances. Les marques de Scotch (Something Special, 100 Pipers, Passport) connaissent de bonnes performances, notamment au Venezuela.

Europe : 520 millions d’euros (croissance interne : -11%)
L’Europe reste la région la plus impactée par la crise.
    -  Europe de l’Est et Europe Centrale : la Russie et la Pologne enregistrent un fort recul sur des bases de comparaison très défavorables.
    -  Europe Occidentale : la situation reste difficile sur la plupart des marchés. Toutefois, la Suède, la Grèce et le Portugal sont en croissance.

France : 157 millions d’euros (croissance interne : -3%)
Dans un environnement devenant plus difficile, Havana Club, ABSOLUT et Aberlour affichent de bonnes performances. Ricard et Pastis 51 progressent en valeur sur le trimestre et confortent leur part de marché. La baisse du chiffre d’affaires est principalement liée au champagne Mumm.

 

En conclusion :

• Le 1er trimestre 2009/10 apparaît satisfaisant en comparaison d’un 1er trimestre 2008/09 record. La performance du 2ème trimestre devra être appréciée au regard d’une base encore élevée.
• L’activité au 1er trimestre 2009/10 traduit :
   • un effet prix/mix positif,
   • un marché européen qui reste difficile,
   • mais une croissance vigoureuse sur la plupart des marchés émergents, notamment en Chine et en Inde.
  • Des premiers signes d’amélioration apparaissent sur certains marchés : sorties consommateurs en Duty Free, depletions aux Etats-Unis.

Pierre Pringuet, Directeur Général de Pernod Ricard, commentant ce chiffre d’affaires a déclaré : « La performance de ce 1er trimestre conforte notre confiance pour l’exercice en cours et notre détermination à renforcer les investissements publi-promotionnels sur nos marques stratégiques ».


Pernod Ricard communiquera ses objectifs de résultat pour l’exercice en cours lors de l’Assemblée Générale Annuelle, qui se tiendra lundi 2 novembre prochain.


(1) A taux de change et périmètre constants (croissance interne sur Vin&Sprit calculée sur 2 mois d’août à septembre)

Télécharger la présentation (pdf)

PrécédentRetour à toutes les news