AccueilLes collaborateurs|Les métiers|Métiers des vins et spiritueux

Les collaborateurs

Pernod Ricard, Groupe international et décentralisé, entend poursuivre sa croissance en s’appuyant sur les femmes et les hommes de talent qui le composent. Grâce à une politique de ressources humaines fondée sur une forte culture d'entreprise, les collaborateurs déploient ainsi leur créativité.

Métiers des vins et spiritueux

La réussite de Pernod Ricard s’appuie sur des traditions de production préservées depuis des générations. Quelques métiers clés de l’élaboration des vins et spiritueux illustrent cette volonté de pérenniser des savoir-faire prestigieux qui garantissent le caractère Premium des produits du Groupe. Trois professionnels de ce domaine témoignent de leur expérience au sein du Groupe.

Métiers des vins et spiritueux

barry crockett, maître-distillateur de jameson

“ Une industrie imprégnée par les traditions et l’héritage ”

Maître-Distillateur du whiskey irlandais Jameson, Barry Crockett est devenu maître dans l’art de la triple distillation, une opération qui permet d’extraire uniquement le cœur du distillat, pour mieux révéler la pureté et la finesse du whisky lors de son vieillissement. Un savoir faire qui s’est transmis de génération en génération…

Une histoire de famille

Barry Crockett a grandi au rythme de l’ancienne distillerie de Midleton, dans le sud de l’Irlande. Il a commencé à y travailler dès 1965. Son père, Max Crockett, était alors « Head distiller ».

Entre tradition et modernité

Entré dans le métier à une époque de changement, Barry Crockett a  « gagné une expérience précieuse des techniques traditionnelles avant que la vieille distillerie ne ferme ses portes. » Son métier est un mariage entre des méthodes modernes de haute technologie et un savoir-faire plusieurs fois centenaire.

COLIN SCOTT, MAITRE-ASSEMBLEUR DE CHIVAS REGAL

“ C’est le temps et la passion qui font la différence ”

Depuis plus de 20 ans, Colin Scott est le gardien du secret de fabrication de Chivas Regal. Avant lui, son père et son grand-père avaient eux aussi consacré leur vie à la création du whisky. C’est de cet héritage familial et de son enfance passée au cœur des plaines d’Écosse et entre les îles d’Orcades (situées au nord de l’Écosse) que Colin Scott a tiré sa passion pour le whisky et son expertise qui lui permettent aujourd’hui de perpétuer la tradition de la maison Chivas.

L’importance de la transmission

Colin Scott a rejoint la maison Chivas en 1973. Il a reçu l’enseignement de Jimmy Lang, alors Maître-Assembleur. Lui-même avait reçu le sien de son prédécesseur, comme le veut la tradition.
En 1989, Colin suit les pas de son mentor et parvient au titre convoité de Maître-Assembleur. C’est à lui que revient désormais la responsabilité d’évaluer et de sélectionner les échantillons de whisky, mais aussi de suivre et de contrôler toutes les étapes de l’élaboration du prestigieux breuvage. Il a su conserver et parfaire le style de la maison Chivas. C’est ce subtil mélange de talent et de tradition qui font aujourd’hui de Chivas Regal un whisky d’exception reconnu dans le monde entier.

Des années d’expérience

Être Maître-Assembleur ne s’hérite pas. Même avec un nez inné et un héritage familial prédisposant, il faut des années d’expérience pour comprendre les whiskies d’Écosse et pouvoir transmettre toute leur magie : « Comprendre le Scotch prend des années durant lesquelles vous devez embrasser dans son ensemble l’expérience écossaise du whisky. » Après plus de 30 ans passés au service du Chivas Regal, Colin Scott apprend et parfait encore et toujours ses talents de Maître-Assembleur. Chaque jour passé à élaborer ces subtils mélanges d’arômes lui apporte de nouvelles connaissances et lui permet de comprendre de nouvelles choses sur le whisky. Le métier de Maître-Assembleur « est tout à la fois créatif, artistique et technique. Il faut être en mesure de pouvoir, par l’odorat et le palais, l’expérience et la mémoire, évaluer et identifier quotidiennement les divers whiskies afin de comprendre comment ils agissent les uns avec les autres ».

Maître-Assembleur, un travail minutieux et un apprentissage constant pour tendre vers la perfection.

 

ELENA ADELL SAN PEDRO, ŒNOLOGUE DES CAVES CAMPO VIEJO (RIOJA)

Le métier d’œnologue est nimbé d’une aura comparable à celle d’un nez chez un parfumeur. Mais l’œnologue est surtout un expert qualifié qui possède de très bonnes connaissances scientifiques qu’il met à profit à toutes les étapes de l’élaboration du vin : choix des cépages, plantation des vignes, vinification, conservation, vieillissement et mise en bouteilles…

Avant de se transformer en vin, le raisin subit plusieurs étapes qui nécessitent savoir-faire, patience et délicatesse. Il contrôle notamment la qualité des moûts de jus de raisins à leur arrivée des pressoirs lors des vendanges, comme l’explique Elena Adell San Pedro, œnologue des caves Campo Viejo :
«  Le premier travail consiste à réaliser une analyse de son acidité, de sa salubrité, du PH et du degré. Le raisin est ensuite versé dans les trémies, puis placé sur des tapis de transport afin d’être inspecté puis sélectionné jusqu’aux égrappoirs. En fonction de la dureté de sa peau, il est passé ou non dans les fouloirs à vendanges. Une fois dans les réservoirs de fermentation, on décide de la température, du nombre de remontages et de leur durée, en le goûtant tous les jours afin d’estimer les nutriments, les tannins et les levures les plus appropriés.»
 
Un métier qui associe à la fois passion du vin et solides connaissance techniques.