AccueilPresse|Actualités et Communiqués|Communiqués de presse|Communiqué de presse Chiffre d'affaires et Résultats annuels 2015/2016

Presse

Pernod Ricard met à disposition des journalistes, et de tous, les informations nécessaires à la bonne compréhension du Groupe et de sa stratégie, ainsi que les outils permettant de suivre son actualité et celle de ses marques stratégiques.

Communiqué de presse Chiffre d'affaires et Résultats annuels 2015/2016

01/09/2016

Communiqué de presse

Performance FY16 solide et encourageante

+2% croissance interne du chiffre d’affaires (+1% facial) 

+2% croissance interne du ROC[1] (+2% facial)

Forte croissance du Free Cash Flow : +31%

 

Objectif FY17 :
croissance interne du ROC entre +2% et +4%

 

 

Communiqué - Paris, 1 septembre 2016

 

CHIFFRE D’AFFAIRES

Le chiffre d’affaires pour l’exercice FY16 s’élève à 8 682 M€, avec une croissance interne de +2%, en amélioration vs. FY15 en retraitant de l’impact technique français[2]. La croissance faciale est de +1%.

L’amélioration est principalement due aux Etats-Unis et à l’Espagne :

  • Amérique : accélération de la croissance +4%, comparée à +2% pour FY15, notamment tirée par les Etats-Unis (+4% en FY16 vs. stable en FY15)
  • Asie/Reste du Monde : +1% grâce à une croissance à deux chiffres en Inde et Afrique-Moyen Orient mais des difficultés en Chine (-9%), en Corée et dans le Travel Retail
  • Europe : amélioration +1% vs stabilité en FY15, tirée par l’Espagne, avec une croissance encourageante dans la plupart des marchés mais un déclin technique en France2Croissance européenne de +3% en retraitant de l’impact technique français2

Stabilité du Top 14 et bon dynamisme des Vins Premium Prioritaires et Marques-clés locales :

  • Croissance soutenue de Jameson, Ballantine’s, Perrier-Jouët et des whiskies indiens
  • Difficultés pour Chivas et Absolut (mais amélioration des tendances sous-jacentes aux Etats-Unis)
  • Accélération de la croissance des Vins Premium Prioritaires grâce à Campo Viejo

L’innovation dynamise la croissance :

  • ŸInvestissements publi-promotionnels soutenus, générant des résultats encourageants sur l’innovation : +1% de la croissance de +2% du Groupe en FY16
  • ŸL’innovation contribue à la premiumisation
  • Lancement réussi de Jameson Caskmates, The Glenlivet Founder’s Reserve et Chivas Extra

Le chiffre d’affaires au T4 s’élève à 1 869 M€, avec une croissance interne de -1% (facial : -7%).  La croissance interne est de +2%, en retraitant de l’impact technique français2 et du décalage des expéditions aux USA, en ligne avec les tendances sous-jacentes et la performance annuelle.

 

RESULTATS

Le ROC FY16 s’élève à 2 277 M€, avec une croissance interne et faciale de +2% :

  • Pression sur la Marge brute plus faible qu’en FY15 : -13 pb en FY16 vs. -105 pb sur FY15
    • Effet prix en amélioration : +1% (vs. stable en FY15)
    • Effet mix négatif à cause du mix géographique (croissance de l’Inde et baisse de la Chine)
    • Une forte discipline des coûtants, +1% à mix constant
  • Investissements publi-promotionnels : +1%, avec une quasi stabilité du ratio à 19% des ventes, afin de soutenir les innovations clés et marchés prioritaires (Etats-Unis en particulier)
  • Evolution des frais de structure en ligne avec le Chiffre d’Affaires grâce à une forte discipline

La marge opérationnelle s’améliore de 7pb grâce à une stricte maîtrise des ressources et aux initiatives d’efficacité opérationnelle.

Le taux d’impôt sur les bénéfices courants est quasi stable à environ 25%.

Le résultat net courant part du Groupe s’élève à 1 381 M€, son plus haut historique, en croissance faciale de +4% vs FY15.

Le résultat net part du Groupe s’élève à 1 235 M€, en croissance faciale de +43% vs FY15 et également à son plus haut historique.

 

FREE CASH FLOW ET DETTE

La génération de cash a été forte, avec un Free Cash Flow courant de 1 200 M€, en croissance de +4% par rapport à FY15.

La dette nette a baissé de 305 M€ à 8 716 M€, grâce à un très fort Free Cash Flow de 1 061M€.

Le coût moyen de la dette s’est réduit à 4,1% vs. 4,4% en FY15. Le coût moyen attendu pour FY17 est d’environ 3,8%.

Le ratio dette nette / EBITDA à taux moyens est de 3,4[3] au 30/06/16, en baisse vs <3,5 au 30/06/15. L’amélioration organique est significative à 0,3 mais en partie compensée par un effet de change défavorable lié aux devises émergentes.

Le refinancement a été réalisé à des conditions excellentes. Par ailleurs, Moody’s a remonté la note de Pernod Ricard à Baa2/P2 en mai 2016.

 

PROPOSITION DE DIVIDENDE

Un dividende de 1,88€ est proposé au vote de l’Assemblé Générale, +4% par rapport à FY15, soit une distribution de 36%, en ligne avec la politique de distribution en numéraire d’environ un tiers du résultat net courant part du Groupe.

 

INITIATIVES POUR DELIVRER LA STRATEGIE MOYEN-TERME

D'importantes initiatives ont été mises en œuvre pour délivrer la stratégie et les objectifs moyen-terme tels qu'exposés lors du Capital Market Day de juin 2015 et améliorer encore la performance :

  • Accélération des USA et de l'innovation
  • Changements organisationnels pour accélérer la croissance :
    • Simplification de la région Amérique
    • Création de 2 nouvelles « Management Entities » au Brésil et au Mexique
    • Mise en place d'un Global Travel Retail, directement rattaché au Siège
    • Finalisation de la transformation de Pernod Ricard USA
    • Ajustement de l'organisation en Chine au nouveau contexte de marché
    • Changements d'organisation en Corée
  • Mise en place d'une feuille de route d'efficacité opérationnelle :
    • Couvrant la chaîne d'approvisionnement, la production, les achats et les investissements publi-promotionnels
    • Contribuant à améliorer la marge opérationnelle à moyen-terme.  Sur la période FY16 à FY20, des économies totales de 200M€ sont attendues (essentiellement sur la Marge brute et les investissements publi-promotionnels et dans une moindre mesure en coûts de Structure), dont la moitié environ sera réinvestie en frais publi-promotionnels
    • Des économies cash d'environ 200M€ au total sont également attendues sur la période FY16 à FY20
    • Gestion active du portefeuille et de l'allocation des ressources
    • Acquisitions/cessions ciblées avec la cession d'actifs non stratégiques (par exemple Paddy) pour se concentrer sur les segments "Premium +" à forte croissance (Monkey 47)

Pernod Ricard est confiant dans sa capacité à délivrer ses objectifs moyen-terme :

  • Ÿ Croissance du chiffre d'affaires entre 4% et 5%
  • Ÿ Amélioration de la marge opérationnelle.

 

A cette occasion, Alexandre Ricard, Président-Directeur Général, déclare : « Nos résultats annuels FY16 sont solides et encourageants, avec une croissance organique du Résultat Opérationnel Courant en ligne avec les objectifs annuels donnés au marché. Nous avons maintenu nos investissements et poursuivi la mise en œuvre d’importantes initiatives en ligne avec la stratégie et nos objectifs moyen-terme.

Pour l'ensemble de l'exercice FY17, dans un environnement contrasté, nous prévoyons de continuer à améliorer notre performance annuelle par rapport à l’exercice FY16, en soutenant nos marchés, marques et innovations clés tout en priorisant l’excellence opérationnelle. En conséquence, nous nous fixons un objectif de croissance interne du Résultat Opérationnel Courant de +2% à +4% pour FY17.»


 

Toutes les données de croissance indiquées dans ce communiqué font référence à la croissance interne, sauf mention contraire. Les chiffres peuvent faire l’objet d’arrondis.

Une présentation détaillée du chiffre d’affaires et des résultats FY16 est disponible sur notre site internet : www.pernod-ricard.com

 

Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis après vérification du rapport de gestion.

 

Définitions et rapprochement des indicateurs alternatifs de performance avec les indicateurs IFRS

Le processus de gestion de Pernod Ricard repose sur les indicateurs alternatifs de performance suivants, choisis pour la planification et le reporting. La direction du Groupe estime que ces indicateurs fournissent des renseignements supplémentaires utiles pour les utilisateurs des états financiers pour comprendre la performance du Groupe. Ces indicateurs alternatifs de performance doivent être considérés comme complémentaires des indicateurs IFRS et des mouvements qui en découlent.

 

Croissance interne

La croissance interne est calculée en excluant les impacts des variations des taux de change ainsi que des acquisitions et cessions.

L’impact des taux de change est calculé en convertissant les résultats de l'exercice en cours aux taux de change de l'exercice précédent.

Pour les acquisitions de l'exercice en cours, les résultats post-acquisition sont exclus des calculs de croissance interne. Pour les acquisitions de l'exercice précédent, les résultats post-acquisition sont inclus sur l’exercice précédent, mais sont inclus dans le calcul de la croissance organique sur l’exercice en cours seulement à partir de la date anniversaire d'acquisition.

Lorsqu'une activité, une marque, un droit de distribution de marque ou un accord de marque d’agence a été cédé ou résilié, sur l’exercice précédent, le Groupe, pour le calcul de la croissance interne, exclut les résultats de cette activité sur l’exercice précédent. Pour les cessions ou résiliations de l’exercice en cours, le Groupe exclut les résultats de cette activité sur l’exercice précédent à partir de la date de cession ou résiliation.

Cet indicateur permet de se concentrer sur la performance du Groupe commune aux deux exercices, performance que le management local est plus directement en mesure d'influencer.

 

Free Cash Flow

Le free cash-flow correspond à la variation nette de la trésorerie provenant des opérations d’exploitation, retraitée des contributions faites aux fonds de pension acquis d’Allied Domecq, en ajoutant les produits de cessions d’immobilisations incorporelles et corporelles et en déduisant les investissements.

 

Indicateurs « courants »

Les 3 indicateurs mentionnés ci-dessous correspondent à des indicateurs clés pour mesurer la performance récurrente de l’activité, en excluant les éléments significatifs qui, en raison de leur nature et de leur caractère inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à la performance courante du Groupe.

-       Free Cash Flow courant

Le free cash-flow courant correspond au free cash-flow retraité des éléments opérationnels non courants.

-       Résultat opérationnel courant

Le Résultat opérationnel courant correspond au résultat opérationnel avant autres produits et charges opérationnels non courants.

-       Résultat net courant part du Groupe

Le résultat net courant part du Groupe correspond au résultat net part du Groupe avant autres produits et charges opérationnels non courants, résultat financier non courant et impôts sur les bénéfices non courants.

 

Dette nette

L’endettement financier net tel que défini et utilisé par le Groupe correspond au total de l’endettement financier brut (converti au cours de clôture), tenant compte des instruments dérivés en couverture de juste valeur et en couverture d’actifs nets en devises (couverture d’investissements nets et assimilés), diminué de la trésorerie et équivalents de trésorerie.

 

EBITDA

L’EBITDA correspond au « bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement ». L’EBITDA est un indicateur comptable calculé à partir du résultat opérationnel courant et en retraitant les provisions et les dotations nettes aux amortissements sur actifs opérationnels immobilisés.



[1] ROC : Résultat Opérationnel Courant

[2] Décalage d’expéditions de juillet à juin 2015 en anticipation de la mutualisation des back-office de Pernod et Ricard au 1 juillet 2015

[3] Parité de l’euro / dollar américain moyenne de 1,11 en FY16 vs. 1,20 en FY15

Tags liés à l’article : Amériques Asie Europe France

Retour à toutes les news