AccueilPresse|Actualités et Communiqués|Communiqués de presse|L’Institut océanographique Paul Ricard et Pernod Ricard lancent le projet Take OFF: Take Ocean For Future

Presse

Pernod Ricard met à disposition des journalistes, et de tous, les informations nécessaires à la bonne compréhension du Groupe et de sa stratégie, ainsi que les outils permettant de suivre son actualité et celle de ses marques stratégiques.

L’Institut océanographique Paul Ricard et Pernod Ricard lancent le projet Take OFF: Take Ocean For Future

24/06/2016

Rejoignez le mouvement sur Take OFF

L’Institut océanographique Paul Ricard et Pernod Ricard lancent le projet Take OFF:  Take Ocean For Future

Télécharger le communiqué de presse

Patricia Ricard, Présidente de l’Institut océanographique Paul Ricard et Alexandre Ricard, Président-Directeur Général de Pernod Ricard, ont annoncé ce jeudi 23 juin le lancement du projet de mécénat scientifique Take OFF. L’initiative a été présentée dans le cadre des célébrations du cinquantenaire de l’Institut océanographique Paul Ricard, avec le soutien du Capitaine Paul Watson, de Françoise Gaill (Directeur de recherche émérite au CNRS), de  Pierre-Yves Cousteau, de Jean-Charles de Castelbajac, et en présence de nombreuses personnalités. 

TAKE OFF TEAM

Lancement Take OFF De gauche à droite, Paul  Watson, Pierre Yves Cousteau, Jean-Charles de Castelbajac, Françoise Gaill, Alexandre Ricard et Patricia Ricard

Take OFF, c’est d’abord une ambition : soutenir la jeune recherche scientifique en faveur de la préservation des Océans. Take Ocean For Future comporte quatre champs d’actions :

-       Un appel au mécénat scientifique océanographique ;

-      Un soutien à la recherche océanographique, tout particulièrement aux jeunes chercheurs des équipes réparties dans les universités du monde entier ;

-       Une résidence scientifique à destination des jeunes chercheurs dans l'Île des Embiez, siège de l'Institut ;

-      Une plateforme d'informations et d’échanges entre chercheurs, entreprises, associations, institutions et grand public.

 

Notamment à l’image des résidences d’artistes, l’Institut Océanographique Paul Ricard crée aujourd’hui une résidence scientifique qui accueillera chaque année sur l’Ile des Embiez de jeunes chercheurs étrangers, mettant à leur disposition ses ressources, son expertise et ses équipes.  Ces jeunes chercheurs pourront mettre à profit ce formidable outil de recherche pour mener à bien un projet lié à la protection des Océans. Ils bénéficieront du vaste réseau de coopération tissé par l’Institut avec des institutions du monde entier. Take OFF mettra par ailleurs à disposition des chercheurs, associations ou entreprises une plateforme digitale d’échange et de partage, également ouverte au grand public.

C’est la très prestigieuse National Korea Maritime and Ocean University qui sera le premier partenaire du projet Take OFF. Dans un message vidéo diffusé lors de la cérémonie de lancement, le doyen de la R&DB Foundation de cette université, M. Gyunk-suk Kil, s’est  déclaré «très heureux d’être les premiers partenaires de ce projet. Les programmes soutenant les jeunes scientifiques contribueront grandement au développement des études maritimes ».

Comme l’explique Patricia Ricard, « Pendant 50 ans, nous avons été des bâtisseurs de conscience, nous devons aujourd’hui devenir des acteurs du changement. Tous nous devons partager nos compétences et aider la recherche à comprendre et apprendre les solutions contenues dans les écosystèmes pour préserver leur capacité de résilience. C’est pourquoi nous lançons le projet Take OFF ».

La cause de la protection des Océans revêt aujourd’hui un caractère d’urgence, comme  l’ont rappelé les conclusions de la récente COP 21 qui s’est tenue à Paris.  Protéger les Océans, c’est lutter contre le réchauffement climatique en permettant aux Océans de jouer leur rôle de régulateur naturel.

L’Institut développe des solutions fondées sur la nature pour une meilleure relation entre l’homme et l’Océan selon une approche écosystémique. Connaître, faire connaître et protéger la mer, telles sont les missions de l’Institut océanographique Paul Ricard depuis 50 ans. Inlassablement, les chercheurs ont bâti, jour après jour, de découvertes en réussites, les connaissances et les consciences.

Ce nouveau projet s’inscrit dans une longue tradition de mécénat pour Pernod Ricard. Dans la continuité de son cofondateur, Paul Ricard, le Groupe a toujours contribué à soutenir de manière désintéressée ceux qui créent pour l’intérêt général. Un engagement de mécène qui s’exprime depuis plusieurs décennies dans les domaines scientifiques, à l’instar de l’Institut Océanographique, ou artistique comme la création récente de la résidence d’artistes au sein de la Villa Vassilieff (le Pernod Ricard fellowship) en est un des derniers exemples.

Take Off, c’est donc protéger les écosystèmes complexes comme les terroirs, qui sont les racines mêmes du métier de producteur de vin et de spiritueux. Pour Alexandre Ricard, « Protéger l'Océan, c'est lutter contre le réchauffement climatique. C'est donc protéger nos terroirs. It's time to Take OFF!  ».

Pernod Ricard se définit par sa signature, « Créateurs de Convivialité ». Le Groupe et ses 18 000 collaborateurs se veulent des facilitateurs de rencontres et d’échanges. Autant de valeurs qui sont au cœur du projet Take OFF. 

 

Soutenez le projet sur Thunderclap*

fb/TakeOceanFF - Twitter: @TakeOceanFF
LinkedIn: Groupe Take OFF - Instagram : @TakeOceanFF
www.takeoceanforfuture.com

*Thunderclap vous permet d’affirmer votre soutien pour le projet Take OFF sur les réseaux sociaux et de participer ainsi activement à la diffusion de ce message de protection des Océans. N’hésitez pas à participer en cliquant ici

Tags liés à l’article : Environnement

Retour à toutes les news