AccueilPresse|Actualités et Communiqués|News|Déguster le champagne

Presse

Pernod Ricard met à disposition des journalistes, et de tous, les informations nécessaires à la bonne compréhension du Groupe et de sa stratégie, ainsi que les outils permettant de suivre son actualité et celle de ses marques stratégiques.

Déguster le champagne

04/12/2015

En matière de dégustation, il existe quelques règles à respecter pour apprécier pleinement le champagne (sa température, le choix des verres...). L’atout du champagne ? Sa fraîcheur.

Degustation champagne

À quelle température déguster le champagne ?

Le champagne se déguste frais – jamais glacé – idéalement entre 8 et 10 °C. Un champagne trop froid (en deçà de 8 °C) a un effet anesthésiant sur les papilles gustatives et limite la perception des arômes et des saveurs. Au-delà de 10 °C, un champagne paraîtra plus « lourd » et moins vif.

Néanmoins, un champagne jeune peut tout à fait être servi à une température de 8 °C, tandis qu’un champagne mature ou millésimé peut être consommé à une température de 10 °C.

On peut conserver le champagne plusieurs années à condition de maintenir la bouteille couchée, au frais (autour de 10 °C), à l’abri de la lumière et des courants d’air.

Conseils de rafraîchissement

Deux modes de rafraîchissement sont recommandés :

  • plonger la bouteille dans un seau rempli d’eau et de glaçons pendant 1/2h ;
  • coucher la bouteille dans le bas du réfrigérateur durant 4h.

Il est déconseillé de rafraîchir une bouteille au congélateur et de refroidir les verres de service au réfrigérateur pour ne pas altérer l’effervescence du vin.

Choisir les verres adaptés

Jusque dans les années 1970, le champagne était traditionnellement servi dans des coupes. Ce choix a pour inconvénient de faire disparaître rapidement l’effervescence du vin.

Il est recommandé de déguster le champagne dans un verre ovoïdal, ou au moins un verre tulipe.

Ouvrir une bouteille de champagne

Pour ouvrir une bouteille de champagne dans les règles de l’art, il convient de suivre un protocole spécifique :

  • incliner légèrement la bouteille et dégager la boucle du muselet,
  • enlever conjointement le muselet et son habillage tout en maintenant le bouchon et en évitant de placer sa trajectoire dans la direction d’un convive,
  • en maintenant toujours le bouchon, saisir le corps de la bouteille et le tourner pour dégager doucement le bouchon du goulot sans le laisser échapper.

Le saviez-vous ?

  • La pression contenue dans une bouteille (jusqu’à 6,07 bar) correspond à environ 2 fois la pression d’un pneu de voiture.
  • La vitesse d’éjection du bouchon peut s’élever à 40 km/h !

L’art du service

Le service du champagne dit « à la champenoise » suit également un protocole particulier :

  • tenir la bouteille par la base et non par le col,
  • verser le champagne lentement et en plusieurs fois, selon la taille du verre et l’exubérance de la mousse,
  • remplir le verre aux 2/3 maximum pour pouvoir humer ses arômes,
  • laisser au vin le temps de s’ouvrir afin de bien percevoir toute sa richesse. Une fois la bouteille ouverte, aucune méthode ne permet de préserver les qualités gustatives du champagne.


Lire aussi :

Tags liés à l’article : 5 marques stratégiques de Spiritueux & Champagnes de Prestige Mumm Perrier-Jouët

PrécédentSuivantRetour à toutes les news